We Fight For Freedom©

La Syrie : massacre humain et numérique.

Syrie Libre

Ce soir, nous écrivons pour la Syrie.

Nous avons appris la mort du cameraman/journaliste Rami AlSayed (âmes sensibles s’abstenir). Rami envoyait ses vidéos auprès du tweet @Revolution Syrienne pendant les bombardements de Bab Amro .La mort de Rami n’est pas la seule du jour. On dénombre environ101 personnes tuées aujourd’hui dont 10 enfants (selon @lhausser). La majorité des informations nous parviennent de @RevolutionSyrienne et sont quasi données en temps réel. Ainsi nous pouvons juger par des images et vidéos des violences qui font rage en Syrie. Nous vous laisserons seuls observateurs chers lecteurs de ce qui est à nos yeux un véritable massacre. Nous allons essayer de retracer ce qu’il a pu se passer en Syrie ce jour. Certaines informations sont vérifiables et d’autres pas. Nous reviendrons ensuite via les articles de nos confrères de Reflets.info sur certains points concernant la Syrie et nous vous demanderons de prendre réellement le temps pour tout lire (vous comprendrez une fois arrivé à la section).

Tout d’abord la violence des bombardements à Bab Amro. Nos confrères du point nous livrent l’information selon laquelle les forces gouvernementales syriennes auraient tué au moins 21 personnes et en ont blessé 340. Jugez plutôt :
ici

ici

ici

ici

ici

ici

Plus de 250 obus et roquettes se sont abattus sur le quartier depuis le début de la matinée, selon l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, basé à Londres. « Plusieurs obus tombent chaque minute », a témoigné Nader al Husseini, un militant vivant dans le quartier, précisant que deux enfants figurent parmi les victimes. L’armée progresse en direction de Bab Amro depuis le lancement d’une offensive contre Homs le 3 février dernier. Des chars sont désormais déployés dans Inchaat, quartier contigu à Bab Amro, selon des sources proches de l’opposition. Conséquences ? Environ 60% des 100.000 habitants de Bab Amro auraient fui les combats. Que faisons nous ?

« A Genève, le Comité international de la Croix-Rouge a confirmé lundi qu’il négociait une suspension des combats avec toutes les parties impliquées pour pouvoir acheminer de l’aide aux populations civiles les plus touchées par le conflit, notamment dans Homs »
Source

A Zabadani il y a 13 heures, c’est plus de 200 chars, blindés, bus et véhicules militaires qui encerclent le quartier ouest.

Il y a 10 heures environ, des milliers de Syriens auraient reçu ce message de Saroute par téléphone :

La paix est à vous,
Je suis Abdelbasset Saroute,
Je vous parle depuis HOMS la ville meurtrie,
Notre liberté est proche si dieu le veut grâce à tes efforts et à ceux des gens libres,
Nous, et tous les habitants de HOMS nous sacrifions sur le chemin de ta liberté et celle de la Syrie,
Si l’on devient martyr, alors on a l’espoir que vous continuiez sur notre chemin,
N’oubliez pas les enfants des prisonniers, des martyrs et des blessés,
Aidons-nous à reconquérir la liberté de la Syrie AU MOINS avec la désobéissance civile et grèves..
HOMS et le sang des habitants de HOMS est une amané entre vos mains…
Mon dieu, j’ai informé, tu en es témoins.
Et « Ya Watana Ya Ghali » (Ô ma chère patrie)…

Pendant ce temps là, deux navires de guerre Iraniens quittent Tartus pour Tehran après avoir déchargé la cargaison.

Dans l’après midi c’était le journal  «Le Monde » qui nous proposait une vidéo relatant 17 jours de guerre. Des gens risquent leurs vies pour que vous puissiez voir ce genre d’images que la TV et les médias traditionnels ne couvrent pas vraiment. Ces images impressionnantes témoignent des violences qui font rage en Syrie.

Il y a 7h le tweet de @lhausser nous faisait part de l’info suivante :

« Le régime syrien aurait incorporé dans ses milices des criminels de droit commun sortis de prison pour s’en prendre à la population civile »

Selon Aref Dalila « 3.000.000 syriens ne peuvent rentrer en Syrie parce qu’ils sont recherchés par les Moukhabarat »

il y a 3 h, sans électricité, La ville d’Ibtaa manifestait quand même :
« La Syrie est libre, le traître DEHORS »

Vous l’aurez donc compris, Sersnow ce soir relaye l’information et, nous avons tenté de vous relater les faits tels qu’ils sont communiqués sur la toile, les réseaux sociaux et par les journalistes
professionnels ou amateurs. Nous attirons votre attention particulière en ce qui concerne la Syrie sur le fait que notre pays participe à ces massacres à sa manière. Je suis personnellement avec assiduité le site Reflets info et ce qu’il en ressort c’est que nous sommes un pays leader dans l’espionnage numérique. Sersnow vous invite à lire les articles suivant qui ont été écrits par des hacktivistes, des journalistes, des hackers et autres. Ces articles pourront vous surprendre, vous faire peur, rire (pour ceux qui pensent que les investigations sont de l’ordre de la théorie du complot) voir, produire l’effet qu’ils ont eu sur ma personne : suivre l’information et la communiquer.

Je vais tenter de vous indiquer les articles à suivre de manière à ce que vous arriviez cher lecteurs à suivre le dossier Syrien par Reflet qui est mon coup de cœur de ce soir (il n’y a évidemment pas tout).

11 août 2011 … et puis …

#OpSyria : La censure du Net en Syrie mise à nu

#OpSyria (acte 2) : La censure du Net syrien en pratique

#OpSyria s01e03 – NASDAQ’s Blood Diamonds

#OpSyria : BlueCoat maître artisan de la censure syrienne

La mobilisation fut rapide :

#OpSyria: Quand internet ne laisse pas tomber les citoyens Syriens

Interview de Khe0ps sublime et très instructive réalisée par Fabrice Epelboin :

OpSyria : retour d’expérience

29 octobre 2011 :

17 février 2012 :

Syrie : Exploit revolution for fun and profit

Il est évident que tout ceci n’est qu’une infime partie de l’iceberg Syrien et du dossier concernant l’espionnage numérique. Je suis tout a fait conscient que certains termes et certaines techniques utilisées sont difficilement compréhensibles pour un lecteur lambda n’y entravant rien au numérique … J’étais un peu de ceux là et j’en suis encore, mais faites comme moi, documentez vous, lisez, apprenez et faites tourner.

Concernant ce dossier numérique, politique, difficile, nous sommes en droit de nous poser la question suivante : Que fait la France ? Pourquoi vendons nous des solutions de ce type à des régimes allant à l’encontre de nos valeurs démocratiques ? Posons la question, ou du moins, laissons Fabrice Epelboin poser la question et en parler.

ici

Étonnant non ? Personne n’est au courant …
Pour ceux et celles qui veulent l’intégralité de l’émission c’est par ici.

Stoppons ici la digression et les hors sujets, nous sommes à la base ici pour parler de la Syrie. Je vais conclure en remerciant grandement l’équipe de Reflets informations, Révolution Syrie, Télécomix et tous ceux et celles qui aident le peuple Syrien à sortir les informations et vidéos du pays. Des gens comme Rami Al-Sayed se sacrifient pour que nous puissions vous relater les informations et les images. N’oubliez jamais cela. Il n’y a rien de pire que ceux qui savent et ne font rien, maintenant que vous savez, agissez.

Certains ont commencé :

#OpSyria We Fight For Freedom.

Sersnow

2 Réponses

  1. Pingback: La Syrie : massacre humain et numérique. | Actus Numérique | Scoop.it

  2. Merci pour votre reprise d’article sur le site.

    22 février 2012 à 12 h 54 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s