We Fight For Freedom©

Amésys et ses petits secrets…

Pour ceux qui n’auraient pas vu le reportage de canal+ dont tout le monde parle déjà ce soir, et parlera demain, vous avez droit à 2 séances de rattrapage :

Le reportage ici

Ou le résumé des moments les plus croustillants, ci dessous :

Je vous épargne le focus de la relation entre notre gouvernement et le colonel dictateur Kadhafi, ainsi que les nombreux buffets-petits fours-tentes de bédouins de connivences. Allons à l’essentiel :

Au détour d’un salon de marchands d’armes, et de stands très discrets aux accroches mystérieuses  – pour beaucoup d’entre nous –  @KheOps, le beau A  keur, nous décrypte en deux mots ce qui est présenté sur les affiches publicitaires : ces technologies sont des logiciels espions permettant d’espionner … le peuple (un maximum de flux de données circulant sur la toile et des ip)

Le décor est planté hein ?

Donc, ces logiciels espions permettent de mettre sous surveillance tout un pays, chaque individu, chaque détails, ils enregistrent tout simplement la vie des autres. Mmmh ça laisse rêveur non?

Mais comment donc notre feu le Colonnel dictateur Kadhafi à mis en place ces logiciels pour contrôler sa population ? Avec qui donc a t-il bien pu les négocier ?

Avec la France !

Directement par la case Élysée pour le compte de la société AMESYS. 26 millions d’euros ont permis d’équiper le colonel dictateur de cette technologie ! Et bien que le directeur commercial de cette société Bruno Samtmann – (sur laquelle nous reviendrons plus en détail dans un autre billet) – juge la vente et l’installation dans un contexte économique et politique, légale, il n’en reste pas moins qu’il doit avoir des milliers de morts sur la conscience. Je dis ça, je dis rien ! Côté blogueurs libyens, ils ont conscience eux,  que c’est « un pacte avec le diable » qui a été passé !

Bref, dans un climat politique, qui à l’époque (2007) se voulait fédérateur sur le fait de « défendre la liberté de la France, et la Liberté des pays étrangers« , l’Élysée et AMESYS se  posent là. Allez prenez le temps voir le reportage, ça vaut le détour !

« Projet secret – défense avec objectifs commerciaux »…. pour lutter contre les terroristes. Projet qui a été traité directement avec le terroriste Abdalah Senoussi – (Condamné par la justice française NDLR) – Jolie définition mais qui sonne mal hein ?

Pendant que le peuple libyen se battait et mourrait pour sa liberté, Amesys empochait, et notre président se posait en héros. (discours de Benghazi pour ceux qui ne suivaient pas) … jolie fin n’est ce pas ?

On parle de la Lybie, mais la Syrie suit le même chemin, le nom a seulement été changé en  Bluecoat  made in USA… et au Barhein ce sont nos amis allemands qui s’y collent…

Les contrats juteux de ces nouveaux genres d’armements sont voués à faire disparaître nos libertés et  nos pseudo néo démocraties. Puissions nous tous en prendre conscience et toujours rester vigilants.

En attendant n’oublions pas nos hackeurs, sans qui, tout ceci n’aurait jamais été mis à jour !

Shakai – Sersnow

2 Réponses

  1. Pingback: Bull_shit avec Amesys on a pas marqué des points, hein Nicolas? | Patchidem

  2. Pingback: Brise de printemps en Asie de l’Est « sersnow

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s