We Fight For Freedom©

L’absence de vie privée sur Internet, #PRISM on s’en fout.

“Jusqu’à présent, ne pas être fiché signifiait une présomption d’innocence. Aujourd’hui, exister « sans trace » fait de vous le premier suspect.”

Je me permets aujourd’hui après quelques mois d’absence, de revenir sur le devant de la scène après l’apparition pour certains et certaines d’entre vous de ce bidule, machin truc, géré par la NSA and co. Vous avez certainement du en entendre parler, puisque son nom peut s’imager ainsi :

pink_floyd_dark_side_of_the_moon1

Aujourd’hui ce qui m’interpelle au même titre que ce qui interpelle mes collègues de chez Reflets, c’est la manière avec laquelle les gens semblent découvrir la chose. On a souvent pour principe de se sentir concerné par une chose uniquement lorsque celle ci nous touche. La plupart du temps, les gens n’en ont rien à carrer de ce qui se passe au tour d’eux, enfermés dans leurs vies et leurs petits problèmes quotidiens (en toute légitimité). C’est un réflexe totalement humain. Depuis des mois les scandales sont nombreux, s’intensifient et sont abordés de la pire des manières par nos politiciens. Concernant le bidule machin truc #PRISM, la réaction de notre Fleur Nationale est à mourir de rire sans parler de celle des Américains et du reste du monde.

Si vous désirez réellement en savoir plus sur PRISM c’est au Pas Sage En Seine qu’il faut aller. Kitetoa se fera un plaisir de vous apprendre ce qu’est réellement PRISM et ce qui se cache derrière cette « découverte ».

Si l’affaire vous tente, commencez par suivre et lire Bluetouff, qui vous expliquera mieux que moi ce qui se passe depuis des années et que les #onsavaitpas #spanous, nous sommes nombreux à ne plus y croire. J’attire également votre attention sur cette lettre ouverte à tous ceux qui avalent la couleuvre en utilisant le discours du :

« J’ai rien à cacher, on peut me surveiller je m’en fou on arrivera à attraper les terroristes et les violeurs avec Big Brother ».

Souvenez vous :

« Vous ne possédez rien, en dehors des quelques centimètres cubes de votre crâne.  »

« Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air.  »

Snow ©

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s